top of page

Propositions de Sorties Déc 23 et Janv 2024 (PARIS)

Dernière mise à jour : 12 mars

VENDREDI 1er DEC. 2023 : LANDIVISIAU- Abbaye de DAOULAS

--Matin : Visite commentée de l’exposition Le Cargo Volant à l’espace Lucien-Prigent de Landivisiau (sous réserve d’une réponse favorable)

Sensibles aux lieux qui les accueillent, Elice Meng, artiste et Freddy Rapin, photographe et fondateur de la Maison d’Art Le Cargo Volant (édition de cartes postales et tirages d’art d’oeuvres de créateurs vivants) ont envisagé le sujet de l’artiste et de l’homme Lucien Prigent et découvert des corrélations peu banales avec ce qui résonne en eux.

Le sculpteur Lucien Prigent (1937-1992) fut chargé du service postal, dans un hôpital à Paris en 1960. Les thèmes phares de son oeuvre sont l’homme, le corps de la femme, l’oiseau.

Elice Meng et Freddy Rapin ont donc imaginé construire l’exposition autour de ces thématiques, en faisant dialoguer dans l’aménagement d’un « repère poétique », les oeuvres empruntées aux divers artistes invités du Cargo Volant, et créer aussi des passerelles spatiotemporelles avec les sculptures de Lucien en place. En écho au Festival Moi les Mots, ils nous interrogent également sur la nécessité de l’écrit et la beauté de la correspondance invitant les publics à revisiter leur rapport à l’épistolaire.

Eventuellement, visite libre du 55 ème salon de peinture du Léon à l’Hôtel de Ville.

--Déjeuner

--Après- midi vers 15 h / 15 h 30 : visite commentée de l’exposition « Mourir, quelle histoire ! » à L’abbaye de Daoulas.



(Adhérents à jour de leur cotisation 2024 au moment du départ)



11 et 12 JANV. 2024 : PARIS

Visites avec conférencier des expositions ou lieux suivants : 4 visites maximum durant le séjour. (Le dernier train direct de retour est affiché à 18 h 03/21 h 03)

NOTA : Compte tenu de l’affluence qui pourrait être importante durant ces derniers jours de la plupart des expositions temporaires, les réservations de visite-conférence doivent être faites bien à l’avance. Le coût élevé des réservations (forfait global entrées/conférencier ou simplement conférencier selon les musées) implique qu’il y ait une vingtaine d’inscrits à la sortie avant que nous ne puissions débuter les réservations.

MAMP – Nicolas De STAËL

Le Musée d’Art Moderne de Paris consacre une grande rétrospective à Nicolas de Staël (1914-1955), figure incontournable de la scène artistique française d’après-guerre. Vingt ans après celle organisée par le Centre Pompidou en 2003, l’exposition propose un nouveau regard sur le travail de l’artiste, en tirant parti d’expositions thématiques plus récentes ayant mis en lumière certains aspects méconnus de sa carrière (Antibes en 2014, Le Havre en 2014, Aix-en-Provence en 2018). La rétrospective rassemble une sélection d’environ 200 tableaux, dessins, gravures et carnets venus de nombreuses collections publiques et privées, en Europe et aux Etats-Unis. À côté de chefs-d’oeuvre emblématiques tels que le Parc des Princes, elle présente un ensemble important d’oeuvres rarement, sinon jamais, exposées, dont une cinquantaine montrées pour la première fois dans un musée français.

Fondation Louis Vuitton : Mark ROTHKO Première rétrospective en France consacrée à Mark Rothko (1903-1970) depuis celle du musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1999, l’exposition présentée à la Fondation à partir du 18 octobre 2023 réunit quelque 115 oeuvres provenant des plus grandes collections institutionnelles et privées internationales, notamment de la National Gallery of Art de Washington, de la Tate Gallery de Londres et de la famille de l’artiste. Se déployant dans la totalité des espaces de la Fondation, selon un parcours chronologique, elle retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste depuis ses premières peintures figuratives jusqu’à l’abstraction qui définit aujourd’hui son oeuvre.

Bourse de Commerce :

La Bourse de Commerce ne prétend pas offrir de la création contemporaine la plus juste image... Elle propose d’y poser le regard, d’en faire une expérience personnelle. Vous pouvez aussi, tout simplement, vous abandonner à la beauté des lieux, à l’élévation de la Rotonde, à la radicalité et à la sérénité de son architecture contemporaine de béton et de verre, à la contemplation des grands décors du 19e siècle, au passionnant dialogue que ce monument unique, aujourd’hui restauré et revivifié, instaure entre patrimoine et art contemporain.


Exposition Lee Lozano du 23 septembre au 24 janvier 2024 Strike est la première exposition consacrée à l’oeuvre de Lee Lozano (1930–1999). en France ; elle a été présentée à la Pinacoteca Agnelli de Turin au printemps 2023. Cette présentation, inédite en France, rassemble une vaste sélection d’oeuvres de 1960 à 1972, couvrant l’ensemble de sa brève -autant que prolifique- carrière. Formée à la peinture à Chicago, Lozano s’installe à New York et rencontre une notoriété rapide au sein de la scène artistique des années 1960. Elle développe un oeuvre protéiforme, dans le contexte artistique de son époque, largement dominé par le pop art et le minimalisme, au moyen de la peinture et d’une pratique conceptuelle. Son attitude radicale, en opposition à toute forme de classification et de pouvoir systémique, est particulièrement singulière. La visite commentée envisagée pourrait porter sur l’architecture du lieu ce qui n’empêche pas la découverte des oeuvres exposées.

Musée d'Orsay - Paris 7e

Van Gogh à Auvers-sur-Oise : les derniers mois Présentée au musée d’Orsay à l’automne 2023, cette exposition sera la première consacrée aux oeuvres produites par Vincent van Gogh (1853-1890) durant les deux derniers mois de sa vie, à Auvers-sur-Oise, près de Paris. L’exposition constitue l’aboutissement d’années de recherches sur cette phase cruciale de la vie de l’artiste, et permettra au public de l’apprécier enfin à sa juste dimension.














89 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page